Escort-girl : des filles bien sous tous les angles

Avant, un client choisissait une fille, une prostituée (oui une « pute ») en la dévisageant et en lorgnant ses courbes, puis concluait en demandant : c’est combien ? Ça c’était avant. Dorénavant, tout se passe sur internet.

escort-girl-suisse

Le client consulte des fiches descriptives des prostituées. Tous les détails sont là : photo, service, prix, disponibilité et mode d’emploi. Les prostitués se présentent comme escort-girl et annoncent avec un brin de condescendance que leur métier n’a rien à voir avec le tapin. Leurs services seraient plus propres.

Une escort girl n’a pas toujours besoin d’argent

Souvent, une escort girl est bien insérée dans la société du point de vue professionnel et familial. Ce n’est pas une enfant battue et ses ressources lui permettent de vivre normalement. En outre, personne ne l’oblige à choisir son métier. Le choix de la prostitution est rarement lié à une contrainte.

On est tout de même en mesure de se questionner : Mais pour quelles sont les raisons pour qu’une fille devienne escort girl ? Il n’y a pas de réponse, ce serait trop facile d’ailleurs d’un point de vue sociologique. Aucune escort girl n’envisage ses services comme un métier. Ce n’est aussi jamais un projet d’avenir. Peut-être une sorte de mission en intérim alors ?

Une escort-girl sélectionne le client

Dans la rue, le client est roi. Mais sur internet, c’est l’escort girl qui choisit le client. Elle donne souvent un avantage aux hommes polis et aimables. Ce choix ressemble d’ailleurs à celui qui guide le choix d’un fiancer : style de vie, goûts musicaux, point communs, religion, sport, voyage…C’est justement à cela que sert les discutions en ligne qui précédent le rendez-vous.

Quel est le prix d’un plan cul ?

Une escort-girl est toujours plus économique qu’une femme à conquérir. Draguer coute toujours cher. L’homme doit payer le restaurant, offrir des verres ou même se montrer généreux en cadeau. Oui, le sexe a un cout que se soit avec une escort-girl ou avec un conjoint. On pourrait même se demander pourquoi la prostituée est discriminée quand elle perçoit elle aussi un montant d’argent pour coucher ?

Le site niky vous informe sur la valeur marchande des prestations.

On peut sans se tromper vous affirmez qu’une passe coute presque toujours moins chère qu’une soirée à draguer le cœur d’une belle. Surtout si en fin de soirée le monsieur offre une magnifique bouteille de champagne pour exprimer la valeur de son désir.

COMMENTAIRES DES INTERNAUTES

Ecrivez votre commentaire