Je lave ma piscine pour l’été

Comment laver sa piscine

Le chlore organique

C’est aujourd’hui le plus employé. Il affiche un grand nombre d’avantages. Simple d’utilisation et facile à stocker, il est stable face aux rayons du soleil, ne modifie pas le pH, se dissout sans résidu, et, bien employé, n’engendre pas d’odeur. Plusieurs formes sont proposées : les granulés s’appliquent directement sur le plan d’eau avec une dissolution instanta­née quand l’eau dépasse 20 °C. Ils peuvent s’utiliser en traitement régulier ou en action de choc pour rattraper une eau verte. Cette forme est la plus riche en stabilisant, un acide cyanurique qui allonge l’efficacité du chlore en augmentant sa résistance aux rayons UV.En revanche , comme ce stabi­lisant ne se dégrade pas, il s’accumule et, trop concentré, peut bloquer l’action du chlore. Les pastilles (20 g) à dissolution rapide peuvent faire remonter le taux de chlore. Elles sont préférables aux granulés pour le traitement régulier car leur dosage est plus fin, donc plus économique. Les galets (200 à 300 g), très répandus, seront actifs pendant une longue période (1 à 3 semaines) en fonction de la tempé­rature de l’eau. Des blocs de 400 à 600 g sont également disponibles sur le marché.

Le chlore inorganique

Appelé hypochlorite de calcium, il prend aussi la forme solide (granulé, pastille, galet). Ce type de chlore est efficace pour les eaux très douces au TH bas. Pour les autres, il induit une surveillance du pH car il a tendance à le faire monter. Intéressant, il apporte une réponse au traitement précé­dent (chlore organique) qui peut parfois bloquer l’action du chlore par sa concentration en stabilisant. Effectivement, l’hypochlorite de calcium n’en renferme pas. Mais, utilisé comme seul traitement, il faut lui en ajouter pour éviter une surconsommation de produits. Vous pourrez l’employer en alternance avec les chlores organiques ou l’utiliser pour des actions de choc sous forme de granulés (100 à 150 g pour 10 m3 d’eau). Attention, il ne faut ja­mais mélanger des concentrés de chlores organiques stabilisés avec l’hypochlorite de calcium.

COMMENTAIRES DES INTERNAUTES

Ecrivez votre commentaire