Les étapes d’assemblage d’une ferme de charpente

En soi, la charpente constitue un des éléments fondamental d’une maison, notamment du fait qu’elle supporte la toiture, qu’elle répartit les charges verticales de la structure et qu’elle participe activement à la solidité de la maison.

charpente

Elle est l’assemblage de divers éléments constitués de bois ou de métal formant le squelette même de la toiture. D’abord, il y a ce qu’on appelle les fermes, de forme triangulaire qui permet de transmettre le poids de la toiture aux murs et aux poteaux de la maison ; puis, il y a les pannes qui, elles, sont posées horizontalement sur les fermes et qui supportent et répartissent les charges de la toiture ; enfin, il y a les chevrons, posés à intervalles réguliers sur les pannes.

Différentes étapes sont à respecter afin de poser une charpente fermette. Pour plus de facilité, il est conseillé de faire appel à des professionnels pour la réaliser.

Première étape – L’étude de la charpente

Tout d’abord, il faut s’assurer que la charpente et les bois utilisés sont bien fiables, stables et résistants. En effet, il faut bien respecter cette première étape pour ne pas être pris au dépourvu le moment venu.

Établissez ensuite un plan de construction. Ce document, fait à l’échelle, vous permettre de mettre en avant tous les éléments de la structure et de visualiser les éventuels défauts qui pourraient survenir par la suite.

Il faut ensuite que vous tailliez votre charpente, que vous la prépariez à terre afin de lui donner la forme voulue. Assemblez ensuite la charpente posée au sol et, pour plus de faciliter, numérotez les différentes pièces afin de ne pas vous perdre.

charpente

Deuxième étape – La finition et le levage de la charpente assemblée

Cette étape est nettement plus délicate que la précédente. En effet, il vous faudra alors affiner les pièces de la charpente afin que ces dernières soient aussi planes et lisses que possible.

Pour se faire, soit vous avez à votre disposition une charpente en kit qui a été découpée au préalable, soit des coupes devront être faites.

De plus, n’oubliez pas de traiter le bois afin qu’il dispose d’une meilleure résistance et qu’il ait meilleure allure. Une fois cela fait, vous pourrez lever les pièces et les monter. Faites ensuite les derniers réglages.

Troisième étape – La finalisation

Une fois la charpente montée et mise en place, il faut vérifier que les assemblages aient bien été faits. Il faut ensuite que vous placiez les fermes, puis la panne faîtière qui vous assura que les fermes soient bien alignées. Puis, vous devrez placer les pannes sablières sur les murs puis celles ventrières.

Clouez ensuite les chevrons sur les pannes et placez les liteaux. Enfin, mettez en place un plancher sur solives en prévision d’un quelconque aménagement futur au sein des combles.

Et voilà, les différentes étapes pour assembler une ferme de charpente. Néanmoins, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel. En effet, le montage de cette dernière réclame des connaissances élevées et une maîtrise parfaite des différentes techniques.

COMMENTAIRES DES INTERNAUTES

Ecrivez votre commentaire