Comment en finir avec le spam ?

Les experts de la sécurité informatique conseillent des solutions intégrales pour se débarrasser des messages mails indésirables.

Viagra discount, software promo, montre de luxe qualité, vidéos X. Même avec des applications anti-spam très sophistiqués, les mails indésirables continuent de polluer notre boite de réception. L’ENISA (agence européenne sécurité et information) a estimé que plus de 90 % des e-mails électroniques sont des pourriels ou des spams. Seulement 5 % des courriers sont légitimes. Depuis, l’avènement d’internet, aucune avancé n’a d’ailleurs été faite contrer le spam.

Ce ne sont pourtant pas les moyens qui manquent. Les providers ou fournisseurs d’accès internet ont les capacités techniques d’identifier les émetteurs de spam. Selon, les sources orange, 24 % des spams viennent et des États-Unis. Le Brésil et l’inde forment le reste du podium des pays spammeurs.

En remontant jusqu’aux envoyeurs des messages pourriels, les experts en informatique savent nommer la source et connaissent les serveurs qui les transmettent. La méthode la plus efficace serait donc de leur interdire une connexion au web.

80 % de spams en moins

Cette procédure a fait ses preuves en 2008. Deux providers états-unien ont coupé l’accès web à Mccolo, connu pour héberger des cyberpirates. Conclusion : 80 % de spams en moins dans le monde ! Néanmoins, la trêve fut de courte durée. Il a suffit aux spammeurs de trouver un autre fournisseur d’accès prêt à leur ouvrir les bras. Et c’est en Russie que les affaires ont repris de plus belle. Les choses se sont même amplifiées et les spammeurs ont reconfiguré des milliers de serveurs pour spammer la planète.

Il est très facile de changer de serveur et le réseau des spams peut survivre même s’ il est partiellement déconnecté.

Le spammeur n’utilise quasiment jamais son propre ordinateur. Il a recours aux botnets, des réseaux faits d’ordinateurs contrôlés à distance après une infection par un virus. En seulement quelques clics, le spammeur déclenche l’envoie de mail, programme des attaques ou peut carrément fabriquer des sites interdits sans le moindre doute des utilisateurs.

Ce dernier a toujours la possibilité de surfer sur internet et d’envoyer ses mails, mais son ordinateur n’est plus utilisable comme serveur de mail.

5 millions d’ordinateurs zombies

En France, il existe près de 5 millions d’ordinateurs zombies contrôlés à distance par des cybercriminels. C’est une situation très préoccupante qui concerne les particuliers et les entreprises. L’internaute est encore mal éduqué face à ce fléau et juge trop souvent les mises à jours comme facultatif ou pire néglige l’installation d’un anti-virus.

Comment lutter contre le spam en 2018 ?

Pour les entreprises, il est vivement recommandé de protéger les ordinateurs des salariés avec des produits anti-spam de qualité. C’est un conseil qui est largement outre passé et les conséquences sont désastreuses pour l’entreprise. Les infections dues au spam sont monnaie courantes sur les ordinateurs de travail. Il revient souvent à moins cher de choisir une vraie solution anti-spam pour son entreprise que de devoir faire de la maintenance à longueur d’année.

COMMENTAIRES DES INTERNAUTES

Ecrivez votre commentaire